Un w-e à Paris, que faut-il voir ?

Paris regorge d’endroits magiques chargés d’histoire, de musées, de centres culturels, de squares et parcs. En deux jours, il est impossible de tout visiter, même pour les plus expéditifs d’entre nous.

Dans cet article, je te propose un tour de Paris en deux jours à la vitesse de la marche et des coups de pédales. L’essentiel pour visiter une Ville, n’est-il pas tout simplement de la vivre ? De se poser un instant pour sentir, ressentir, observer, goûter, écouter… ?

Lire la suite de « Un w-e à Paris, que faut-il voir ? »

Paris à vélo

C’est pour le plus grand bonheur des dégonflés que j’ai pu faire visiter Paris à mon cher et tendre…. à bicyclette. Dans ce billet, je te parle les avantages à enfourcher son vélo pour visiter la capitale française.

C’est parti ?

Lire la suite de « Paris à vélo »

Visiter Paris loin des foules

Paris, la Ville de l’amour. C’est là que j’ai décidé d’emmener mon mari pour nos noces de cuir. Mais comment faire pour profiter pleinement d’un week-end en amoureux dans une ville qui vit à 100 à l’heure et où les habitants s’entassent dans les métros et les appartements de 50m2 (bon j’avoue, j’ai trop regardé “recherche appartement”) ? Comment faire pour profiter d’une capitale quand on est sensible au bruit et à l’agitation ?

Dans cet article, je vous donne mes tips pour un séjour à Paris en toute tranquillité

Voyager hors saison

Paris attire chaque année des milliers de touristes, la première chose à faire pour éviter les foules est donc de partir “hors-saison”. Le mois de juin ou le mois septembre/octobre sont idéaux selon moi. Il y fait encore beau et il n’y a pas de congés annuels. Profiter de l’été indien à Paris lui donne une touche de romantisme que seul l’automne peut apporter.

Venir en train

Celui qui voudra s’embarquer en voiture dans Paris aura vite fait de le regretter. Le “périf” est inévitable pour arriver au centre de la Ville et c’est un endroit embouteillé constamment. Dans le centre, les allées haussmanniennes (ces grands boulevards) permettent de tracer d’un arrondissement à l’autre mais elles sont également – comme toute capitale – fortement utilisées. Le Thalys en revanche, vous amène au centre-Ville (gare du Nord) depuis Bruxelles en 1h15 pour 35 euros. 

Se déplacer à pied ou à vélo

Une fois sur place, marcher est le meilleur moyen de se laisser surprendre par une boutique, un bistrot, une œuvre d’art, un bâtiment majestueux… C’est fou les choses qu’on rate en se déplaçant en métro. Même si le réseau parisien est bien développé, il est très emprunté par les travailleurs pressés qui s’y entassent à toute heure de la journée. En plus, c’est un vrai labyrinthe sous-terrain, vous risquez de vous y perdre si c’est une première. 

Pour les endroits les plus éloignés et ceux où la foule est la plus présente (l’Arc de Triomphe, la Tour Eiffel…), je privilégie le vélo. Et oui ça peut paraître contradictoire, mais c’est un excellent moyen pour éviter les racoleurs et les pickpockets. Je vous propose un article “Paris à vélo” tout bientôt. 

Privilégier les quartiers apaisés et les rues piétonnes

Quelle belle surprise de voir que Paris a emboîté le pas des capitales qui respirent. La ville a mis plusieurs choses en place : des zones où la vitesse de circulation est limitée à 30km/h, des rues partagées entre tous les utilisateurs (vitesse de circulation limitée à 20km/h) et des zones entièrement piétonnes toute l’année ou certains jours. Raison de plus pour s’y promener à pied ! On a apprécié parcourir la rue des Abbesses, à Montmartre le dimanche tout comme le quartier des Batignolles.

Choisir ses Jours de visite

On a tous nos préférences lorsqu’on visite une ville : plutôt musées ou déambulations dans les parcs ? Plutôt bistronomique ou sportif ? Plutôt concert ou shopping ? Quelles que soient les choses que vous appréciez en city-trip, il y a en a pour tous les goûts. Et encore une fois, il est possible d’en profiter loin des foules. 

Pour les lieux touristiques, il est possible de réserver des tickets “coupe file”. Pourquoi ne pas décaler votre week-end au dimanche-lundi par exemple ? C’est ce que nous avons fait et ça nous a permis de visiter des quartiers et musées sans se sentir oppressé. Le lundi c’est parfait ! 

Et puis, dès qu’on avait besoin de respirer, d’être au calme… rien de tel que de se poser en terrasse, dans un square, un parc et même… un cimetière. 

Tu veux en savoir plus sur notre tour de Paris en 2 jours. Bientôt, un prochain article sur le blog. 

Et toi, c’est quoi ton petit truc pour un city trip loin des foules ?

Baby Shower VS Blessing Way (2/2)

La Blessing Way…comme son nom l’indique en anglais est une bénédiction, c’est un moment sacré. La Blessing Way provient d’ailleurs – si on en croit les différentes sources google – d’un rituel indien Navaro. Au début, j’appelais ça “Blessing Day”. J’avais pas bien compris qu’on parlait de “chemin de bénédiction”. Le principe reste le même : prendre un moment pour célébrer la femme.

Dans ce billet (partie 2), je vous partage mon expérience lors de la Blessing Way organisée pour mon amie d’enfance, Julie. Dans ce cas-ci, ce n’était pas une surprise, sa doula – une personne qui accompagne les mamans et les soutient émotionnellement – Nadège de Bonte (de chez Eclore) lui a organisé ce moment de célébration sur mesure. Elle m’explique : « C’est un rite de passage qui permet de créer du lien en honorant les femmes et surtout la mère« . C’est un moment où la future mère peut se sentir soutenue, en confiance et boostée pour le jour J.

Lire la suite de « Baby Shower VS Blessing Way (2/2) »

Baby Shower VS Blessing Way (1/2)

Depuis quelques années on a vu apparaître les Baby shower et tout récemment les Blessing Way. Tous les deux, des mots anglais. Tous les deux, des cercles de femmes, d’amies, de soeurs, de mères… mais au fond à quoi ça sert ? Quelles sont leurs singularités ?

Dans ce billet, je partage avec vous mon expérience pour avoir vécu très récemment ma première Blessing Way et il y a 4 ans, la baby shower pour l’arrivée de ma fille. La signification d’une baby shower est un moment dédié à l’arrivée de l’enfant qui passe par des présents, des jeux, des mets et des discussions. 

Lire la suite de « Baby Shower VS Blessing Way (1/2) »

Circuit de 120 km à vélo en Belgique

Vous avez décidé de partir un we à vélo, mais vous ne savez pas par où commencer ? C’est par ici que ça se passe ! Je vous propose un tour de 120 km à faire en 1, 2, 3 ou 4 jours sur des petites routes très peu fréquentées par les automobilistes.

  • Loin des foules

Le parcours à travers la province de Liège, des cantons de l’Est et le long de la frontière avec l’Allemagne est accessible à tous. Le dénivelé n’est pas très important et vous avez la possibilité de le faire d’une traite pour les plus sportifs ou de vous arrêter en chemin tous les 35 km environ. Les routes sont souvent en site propre sur des RaVel. Vous pouvez donc y aller tranquillement sans vous souciez d’une circulation dense. La boucle est « kidsfriendly ».

Lire la suite de « Circuit de 120 km à vélo en Belgique »

Faire du vélo par temps pluvieux

Vous avez programmé quelques jours à vélo, mais pas de chance, la météo n’est pas au rendez-vous ? N’annulez surtout pas votre séjour, vous risqueriez de le regretter. Au pire, vous pourrez p-e l’écourter.

Dans cet article, je vous donne mes conseils pour rouler entre les averses et profiter du grand air malgré une météo belgo-difficile.

Lire la suite de « Faire du vélo par temps pluvieux »

5 façons insolites pour visiter Bruxelles en extérieur

Bruxelles, c’est un coeur historique qui a englobé les villages aux alentours. Bruxelles, c’est 19 communes et autant de quartiers à découvrir.

C’est Mannekenpis et aussi Le Chat. C’est l’Atomium et aussi l’Aegedium. C’est Saint-Gudulles et aussi les Brigittines. C’est le bois de la Cambre et aussi le Kauwberg.

Bruxelles est belle, Bruxelles est plurielle. Je te propose de la découvrir de 5 façons différentes. Et si tu passes par ici, viens me faire un petit coucou.

Lire la suite de « 5 façons insolites pour visiter Bruxelles en extérieur »

Je trie mes déchets – le Nouveau Sac Bleu

A l’occasion de la Journée Internationale du Recyclage, j’avais envie de me pencher sur le Nouveau Sac Bleu. Les belges trient les PMC depuis 20 ans. Depuis cette année, on peut y ajouter davantage de sortes de plastiques qui seront recyclés. C’est autant d’emballages qui ne seront pas incinérés.

La Belgique a longtemps été au top en matière de recyclage. Je me souviens d’une conférence il y a quelques années, où on était loin devant les pays scandinaves, pourtant si souvent montrés comme les premiers élèves en matière de biens-être et d’environnement. Depuis, beaucoup ont pris l’exemple sur nous.

Je vous ai préparé un petit tour d’horizon sur le Nouveau Sac bleu en 10 questions. Amateur de chips, restés ceci va vous plaire !

Lire la suite de « Je trie mes déchets – le Nouveau Sac Bleu »

Le Gilet Vega en deux façons

Premier article « couture » sur le blog et surement pas le dernier.

Aujourd’hui, je vous propose deux versions du gilet Vega. Un indispensable de mi-saison fille et garçon. Ce patron est proposé par Ikatee d’1 mois à 4 ans à partir de 8 euros en PDF et 14 euros en pochette papier. J’ai choisi de faire une version de 18 mois pour mon petit garçon et 4 ans pour ma fille. Le patron est adéquat pour les débutants. Les plus avancées peuvent se permettre facilement quelques modifications. Une vidéo explicative est disponible sur le site.

Lire la suite de « Le Gilet Vega en deux façons »