Paris à vélo

C’est pour le plus grand bonheur des dégonflés que j’ai pu faire visiter Paris à mon cher et tendre…. à bicyclette. Dans ce billet, je te parle les avantages à enfourcher son vélo pour visiter la capitale française.

C’est parti ?

Paris dans tous les sens

Le vélo est pour moi l’un des meilleurs moyens pour visiter une ville. Assis sur sa selle, le vélo permet de visiter une grande ville sans revenir sur les genoux. Paris est dense et regorge de choses à voir. Alors autant ne pas perdre de temps dans des métros sombres et encombrés. Bonne nouvelle, le coeur de Paris est accessible à vélo depuis tous les arrondissements du “marais” en 25 min max.

Paris la vallonnée

La ville est traversée en grande partie par la Seine qui y a creusé son lit. Paris est bien plus vallonnée qu’il n’y parait. Si on grimpe la tour Eiffel, la tour Montparnasse et les marches vers le Sacre Coeur, est-il vraiment nécessaire de s’ajouter un effort physique ? Non ! Heureusement, il existe des vélos électriques – Vélib – partagés.

Paris l’attractive

Les monuments phares tels que l’Arc de Triomphe et la tour Eiffel attirent aussi les vendeurs de gadgets miniatures et les pickpockets. Pour éviter d’être importuner, le vélo est parfait : vous pouvez rouler au pied de ces deux monuments et repartir rapidement si besoin. Dans les quartiers moins agréables où il arrive qu’on ne se sente pas à l’aise, le vélo nous donne aussi une assurance, une vitesse de déplacement qui nous permet de nous sentir en sécurité. Paris attire des millions de visiteurs par an. Si comme moi, vous aimez visiter Paris loin des foules, je vous conseille mon article précédent avec mes conseils et astuces.

Paris respire

Depuis 2020, la ville s’est transformée. Là où les mobilettes étaient partout, les vélos sont apparus. Il y a de nombreuses pistes cyclables séparées ou marquées, des zones partagées où le vélo se sent le bienvenu. Le petit plus : les quais de la Seine qui sont entièrement dédiés aujourd’hui à la mobilité douce. On entend plus le bruit du traffic, on roule le long de l’eau… Attention, il ne faut pas louper les rampes d’accès sous peine de devoir porter son vélo. Voici un plan qui m’a aidé sur le blog de Partage ta rue

Infos pratiques : 

  • Où prendre un vélo Vélib ? Un peu partout, il y a des stations à tous les coins de rues pratiquement. Ils sont visibles via l’application.
  • Comment obtenir un Vélib ? Faites un compte via l’application qui coûte 5 euros par mois et réservez plusieurs vélos en même temps via un seul compte. C’est très pratique ! Privilégiez les vélos turquoises – à assistance électrique – plutôt que les verts. Il est indiqué sur l’écran le niveau de charge de la batterie, les km/h que vous effectuez, les minutes d’utilisation. A chaque utilisation il faut introduire son n° client et son mot de passe.

Et toi, tu fais des city trip à vélo ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s